Le Goéland cendré ne niche chez nous que sur une poignée de sites, principalement en Hainaut, depuis son installation chez nous en 1970. Elle c'est développée dans le cadre de la colonisation diffuse par l'espèce de l'intérieur des terres de l'Europe dans les années 1960. La population wallonne, estimée actuellement à 80-90 couples et est en relation avec la population du Nord-Pasde-Calais dont l'effectif atteignait 29 couples en 2007. Des preuves d'échanges avec les population de Guérande ont très récemment été mise en évidence. C'est donc une espèce très rare et menacée chez nous.

La population Wallonne reste cependant très fragile, principalement dûe au caractère précaire de ses habitats chez nous, sur des carrières ou des sites agro-industriels, en particulier le manque de sites de nidification à l'abri du dérangement et des prédateurs, Corneilles, Pies et surtout petits carnivores.

L'objectif de l'étude proposée ici est de mettre en place un comptage systématique, idéalement annuel, des Oiseaux nichant sur la carrière CBR Mons, de baguer si possible les jeunes oiseaux afin de mieux mettre en lumière les échanges entre populations Ouest-Européenne et d'étudier la possibilité d'installer des micro-sites propices à leur nidification et étudier leur efficacité.

Cette expérience pourrait bien entendu être étendue à l'avenir à d'autres sites occupés par l'espèce, notamment les carrières de Harmignies, et les enseignements pourraient ensuite être étendus à des carrières inoccupées, en vue de favoriser un développement éventuel futur des populations de l'espèce.


Project Description:
The mew gull nests are located on a handful of sites, mainly in Hainaut ,
since its installation in our area in 1970. It was developed in the context of colonization of the species from the inland of Europe in the 1960s.

The population located in Wallonia is currently estimated at 80-90 couples and is related to the population of the North Pas de Calais (France) where 29 couples were registered in 2007. Evidence of interaction with the population of Guerande has recently been highlighted. This is a very rare and endangered species in our region.
However, the Walloon population remains very fragile , mainly due to the precarious nature of its
habitats in our region, that is to say, in quarries or in agro- industrial sites, in particular because of the lack of nesting sites protected from disturbance and predators like crows , magpies and especially small carnivores.
The objective of this study is to develop a systematic counting , ideally every year, of the birds nesting in the CBR Mons quarry; to band young birds to better highlight the exchanges between West European populations and study the possibility of installing micro- sites suitable for their nesting and study their effectiveness.
This experience could of course be extended in the future to other sites occupied by the species ,
for instance the quarry of Harmignies;   this could then be extended to unoccupied quarries  in order to promote a possible future installation of these species.

 


 

 

 

 

Partagez ce projet